Yasmina Khadra

  • À l'Enclos de la Trinité, un trou perdu dans l'État mexicain de Chihuahua, Elena et Diego s'aiment depuis l'enfance. On les appelle les « fiancés ». Un jour, Elena est sauvagement agressée sous les yeux de Diego, tétanisé. Le rêve se brise comme un miroir. Elena s'enfuit à Ciudad Juárez, la ville la plus dangereuse au monde. Diego doit se perdre dans l'enfer des cartels pour tenter de sauver l'amour de sa vie.

    Pour l'amour d'Elena s'inspire librement d'une histoire vraie.

  • Alors que Younes n'a que neuf ans, son père, paysan ruiné, doit se résoudre à le confier à son frère, un pharmacien parfaitement intégré à la communauté pied-noir d'une petite ville de l'Oranais. Rebaptisé Jonas, il grandit parmi de jeunes colons dont il devient l'inséparable camarade et tombe passionnément amoureux d'Émilie. La révolte algérienne sera, pour Younes-Jonas, sanglante et fratricide. Avec la verve romanesque qu'on lui connaît, Yasmina Khadra éclaire d'un nouveau jour ce conflit ayant opposé deux peuples amoureux d'un même pays.
    Texte intégral lu par André Pauwels.
    Salué dans le monde entier comme un écrivain majeur, notamment par le prix Nobel J.M. Coetzee,Yasmina Khadra est l'auteur, entre autres, de L'Écrivain (Médaille de vermeil de l'Académie française), La Part du mort (prix du Meilleur polar francophone), Les Hirondelles de Kaboul (Newsweek Award ; Prix des libraires algériens) et L'Attentat (Prix des libraires 2006 ; Prix de la critique en Autriche ; en cours d'adaptation à Hollywood). Son œuvre est traduite dans trente-quatre pays. Les Hirondelles de Kaboul sera porté à l'écran par le cinéma français.
    André Pauwels, formé par de grands maîtres, a fréquenté de nombreuses scènes francophones. Il est maintenant du côté des studios d'enregistrements afin de prêter sa voix à des doublages pour la télévision. Il campe à la perfection Younes-Jonas. Sa voix vous transportera à travers le temps dans une Algérie tourmentée.
    Durée : 12 h

  • À l'heure où le régime castriste s'essouffle, « Don Fuego » chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd'hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille « rousse et belle comme une flamme », dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle.
    Chant dédié aux fabuleuses destinées contrariées par le sort, Dieu n'habite pas La Havane est aussi un voyage au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves. Alliant la maîtrise et le souffle d'un Steinbeck contemporain, Yasmina Khadra mène une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue, sans cesse contrebalancée par la jubilation de chanter, de danser et de croire en des lendemains heureux.
    © Éditions Julliard, Paris
    © et (P) Audiolib, 2016
    Durée : 6h44

  • Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant.
    Il fréquenta le monde des occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie.
    Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en grand danger.
    À travers une splendide évocation de l'Algérie de l'entre-deux-guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu'une éducation sentimentale, le parcours obstiné - de l'ascension à la chute - d'un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.
    Othmane Moumen met une bouleversante sincérité dans ce récit de la vie d'un homme partagé entre plusieurs univers.
    © Éditions Julliard, Paris, 2013
    © et (P) Audiolib 2013
    Durée : 12 h 30 min

  • Ammine, a surgeon in a Jerusalem hospital, struggles to cope with the bodies of victims of a suicide bombing in a Jerusalem restaurant. When the police pin responsibility of the suicide attack on Ammine's wife, he is at first baffled and angry. But his feelings turn to confusion and sorrow when he discovers his wife was indeed behind the attack.

  • 'Darling, this is Younes. Yesterday he was my nephew, today he is our son'.



    Younes' life is changed forever when his poverty-stricken parents surrender him to the care of his more affluent uncle. Re-named Jonas, he grows up in a colourful colonial Algerian town, and forges a unique friendship with a group of boys, an enduring bond that nothing - not even the Algerian Revolt - will shake. He meets Emilie - a beautiful, beguiling girl who captures the hearts of all who see her - and an epic love story is set in motion.



    Time and again Jonas is forced to to choose between two worlds: Algerian or European; past or present; love or loyalty, and finally decide if he will surrender to fate or take control of his own destiny at last.



    AN INTERNATIONAL BESTSELLER.

  • "Mon histoire avec le livre, le désert et les Hommes, c'est l'histoire d'un partage, l'histoire d'un amour vieux comme le monde, l'amour du rêve..."
    Ainsi parle Yasmina Khadra qui entreprend de raconter le désert, comme il l'a connu dès son enfance, en Algérie. Dans cet exercice d'autofiction, le célèbre romancier emmène le lecteur dans l'immensité des lieux, si arides en apparence et pourtant si vivants, où la musique rythme la poésie et les mirages accouchent toujours d'oasis...

  • Ce recueil de nouvelles de Mohammed Moulessehoul, entièrement consacré aux rêves impossibles de l'enfance algérienne dans les premières années de la conquête coloniale, est gorgé de poésie qui fouille et recouvre, peint et dénonce les désastres affectifs contenus dans la nouvelle qui donne son titre au recueil La Fille du pont. Garçons de ferme, khemmas, joueur de flûte, les jeunes protagonistes découvrent l'amour, l'amitié et la beauté dans un monde d'expropriation et de violence. L'allégorie qui construit l'univers du Privilège du Phénix partage ses espaces, dans La fille du pont, avec la réalité historique. Le Privilège du Phénix, La fille du pont et El Kahira ou La Cellule de la mort constituent une fresque de la terre algérienne, de la conquête coloniale à la guerre de libération.

  • Explorant les origines littéraires des Révolutions arabes sous la triple perspective critique, politique et autobiographique, cet essai éclaire d'un jour original les romans nord-africains des années 2000, en identifiant notamment, dans cette littérature

  • Le Privilège du Phénix ; Ce roman paru en 1989 sous le vrai nom de yasmina khadra, Mohammed Moulessehoul, revient à l'actualité littéraire qui a porté l'auteur à la célébrité internationale avec notamment, a quoi rêvent les loups ? et son écrit autobiographique l'écrivain. Le récit à pour cadre, l'Algérie aux premières années de la conquête coloniale. Il se construit sur une énigme du personnage Flen qui n'a plus que ses pas errants à travers le pays déstructuré, Liaz un nain, s'emploie à lui faire retrouver la dignité du nom. Le lecteur familier de l'écriture photographique de khadra retrouvera, dans cette odyssée du tragique et du beau, la langue allégorique de moulessehoul.

empty