FeniXX rédition numérique (Anthropos)

  • La littérature palestinienne a connu une évolution importante après la guerre de 1948, lorsque le conflit israélo-arabe et ses graves conséquences y ont pris une place centrale. Une évolution du même ordre s'est produite dans la littérature arabe en général et celle de l'Égypte et de la Syrie en particulier, après la guerre de 1967. Les écrivains, qui jusque là ont pratiquement évité les problèmes qui touchent au conflit, se sont trouvés dans l'obligation de les aborder. Leurs oeuvres, tout en témoignant de l'angoisse générale, font état d'une prise de position vis-à-vis du pouvoir dans leurs pays, tenu comme responsable non seulement de la défaite au champ de bataille, mais aussi de la défaite de l'homme dans sa vie quotidienne. Ce livre présente et analyse la production romanesque et théâtrale qui a contribué à ces deux évolutions. La littérature palestinienne et la présence du problème palestinien dans la littérature arabe font l'objet de la première partie du livre. La deuxième partie étudie uniquement les oeuvres publiées entre juin 1967 et octobre 1973. Cette période, insérée entre deux guerres, est l'une des plus fécondes et des plus impressionnantes de la littérature arabe contemporaine.

  • Quelle est la relation existante entre organisation de l'espace et développement des forces productives ? Ce livre essaie d'avancer dans le traitement d'une telle question, qui semble être centrale pour l'aménagement du territoire, en analysant la logique sous-jacente à l'espace de la production. Pour cela, il étudie les rapports existant entre l'industrialisation, l'urbanisation et l'espace en critiquant la théorie économique classique de l'implantation industrielle. Il procède ensuite à l'analyse concrète de deux situations très différentes, la région parisienne et la région de Dunkerque, en déduisant quelques axes interprétatifs. Enfin, il pose le problème des nouveaux rapports entre l'industrie et l'environnement en fonction de la crise actuelle du capitalisme et de la nouvelle division internationale du travail.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ancré directement dans la pratique sociale et généré essentiellement par des dysfonctionnements dans les relations, par des fractures et des ruptures qui traversent le corps social (conflits raciaux, revendications régionalistes, difficultés liées à l'immigration...), le terme « interculturel » apparaît surtout comme une notion polémique entachée d'affectivité et caractérisée par une élasticité sémantique. L'appel à « l'interculturel » recouvre non seulement une diversité dans ses champs d'application, mais aussi et surtout une multiplicité d'orientations. L'objectif de cette étude est de tenter une première théorisation susceptible de faire progresser le concept, de mieux comprendre les enjeux et de favoriser ainsi l'émergence de réponses adaptées aux problèmes de terrain liés à la structuration plurielle du tissu social et éducatif.

empty